Le cycle de vie du projet

Quelque soit vous travaillez sur un petit projet avec des objectifs commerciaux modestes ou sur une vaste initiative  qui implique plusieurs départements et dont les implications pour l’entreprise sont radicales, il est essentiel de comprendre le cycle de vie de la gestion de projet. Le cycle de vie du projet comprend quatre phases principales au cours desquelles le chef de projet et son équipe tentent d’atteindre les objectifs fixés par le projet.

Les phases de cycle de vie d’un projet

Le cycle de vie de la gestion de projet est généralement divisé en quatre phases: initiation, planification, exécution et clôture, elles constituent le chemin qui mène votre projet du début jusqu’à la fin. Certaines méthodologies incluent également une cinquième phase, le contrôle ou la surveillance.

Phase d’initiation

Au cour de cette première phase, l’objectif du projet est identifié. Cela peut être, par exemple, la résolution d’un problème commercial ou l’analyse et la création d’une opportunité concrète. Une réponse appropriée au besoin peut être documentée dans une analyse de rentabilisation avec les options recommandées. Une étude de faisabilité est ensuite menée pour vérifier si chaque option est conforme à l’objectif et une solution finale est déterminée.

L’étude de faisabilité pose des questions sur la faisabilité du projet. Des questions telles que : pouvons-nous faire le projet? Avons-nous les ressources pour le faire? Une fois que ces analyses ont été effectuées et que le projet est jugé réalisable et nécessaire, il est officiellement lancé.

Phase de planification

La phase de planification est l’une des phases les plus importantes du cycle de vie d’un projet. Cela est directement lié à la réussite du projet. A ce stade, la portée du projet est définie et le plan de gestion du projet est créé. Le chef de projet crée plusieurs documents de gestion de projet, notamment les suivants :

  • Énoncé de la portée.
  • Structure de répétition du travail.
  • Étapes.
  • Budget de base.
  • plan de gestion des risques.

Après avoir définir clairement la portée du projet et les jalons clés, une structure de répétition du travail est créer pour diviser et gérer la portée du projet en sections significatives. Après cela le calendrier de base est préparé pour créer une feuille de route pour les objectifs du projet. Le budget de base et le plan de gestion des risques et d’autres documents, sont créés en fonction des objectifs mis en exergue dans l’énoncé de la portée.

Au cours de la phase de planification, les parties prenantes sont analysées, identifiées et classées en fonction de leur pouvoir, de leur influence et de leurs effets sur le projet. Au-delà, des plans de communication, des plans qualité, des plans d’assurance qualité, des plans de gestion de l’intégration, des plans de gestion du changement peuvent être créés au cours de la phase de planification.

Phase d’exécution

Dans la phase d’exécution, les décisions et les activités définies lors de la phase de planification sont mises en œuvre. Durant cette phase, le chef de projet doit superviser le projet et empêcher toute erreur de se produire. Ce processus est également appelé surveillance et contrôle. Après la satisfaction des clients, des sponsors et de la partie prenante, il passe au processus suivant. Voici quelques points importants à prendre en compte lors de la phase d’exécution:

À lire aussi  Les étapes de la chaîne de production

État d’avancement du rapport :

Des mises à jour régulières et des rapports d’état sont requis lorsque le projet est en phase d’exécution. Il est important de fournir les informations requises dans le bon format et d’identifier également les problèmes. Ces ressources seront utiles en temps de crise.

Organiser des réunions hebdomadaire :

Des réunions hebdomadaires peuvent permettre à votre équipe de s’éloigner des activités importantes. Des ordres du jour clairs doivent être définis pour la réunion afin de ne pas perdre de temps, car les membres de l’équipe savent déjà à quoi sert la réunion et la productivité globale n’est pas affectée.

Gérer les problèmes :

Le projet étant en mouvement, des problèmes sont inévitables. Vous pouvez faire face à des problèmes tels que la qualité, la gestion du temps, le déclin du moral d’une équipe qui peuvent menacer la réussite d’un projet.

Phase de clôture

Cette phase représente la fermeture du projet. Il s’agit de la dernière phase de la gestion de projet, également appelée phase de suivi. En règle générale, une fois le projet achevé et mis en œuvre, les responsables de projet efficaces consacrent du temps pour identifier les forces, reconnaissent les précieux membres de l’équipe, ce qui a mal fonctionné, comment il peut être corrigé et quels sont les avantages du projet.

La plupart du temps, les chefs de projet négligent cette phase, la considérant inutile. Cependant, si nous prenons un peu de temps pour analyser les forces et les faiblesses, il sera utile d’aborder les futurs projets avec plus d’enthousiasme et de dévouement.

Comment le chef du projet ferme le projet ?

  • La performance du projet est évaluée : S’il y a des éléments qui se sont vraiment bien passés ou quelque chose qui ne s’est pas passé comme prévu, il est temps de les évoquer. Le chef de projet établit les rapports de performance et évalue la performance du projet.
  • Clôture du projet par une réunion d’équipe : La réunion finale de l’équipe est un excellent moyen de faire le bilan du projet et de partager les recettes avec les membres de l’équipe afin que les projets futurs puissent être mieux gérés.

Conclusion

Voila un article en ligne sur le cycle de vie d’un projet. si vous pensez que nous avons manqué quelque chose, n’hésitez pas à laissez un commentaire ci-dessous. Merci d’avoir consulter notre article.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *