Qu’est ce que la demande globale ?

La demande globale est une mesure économique de la somme de tous les biens et services finaux produits dans une économie, exprimée par la quantité totale d’argent échangée contre ces biens et services. La demande globale étant mesurée par les valeurs du marché, elle ne représente que la production totale à un niveau de prix donné et ne représente pas nécessairement la qualité ou le niveau de vie.

Calcul de la demande globale

L’équation keynésienne de la demande globale est la suivante: DG :  C + I + G + Nx.

Où :

  • C : dépenses de la consommation des biens et services.
  • I : investissements privé  et dépenses des entreprises en biens d’équipement non finaux (usines, équipements, etc.).
  • G :  dépenses publiques en biens publics et services sociaux (infrastructures, assurance, maladie etc..).
  • Nx : exportations nettes (exportation moins importation).

C’est la même formule que celle utilisée par le bureau d’analyse de l’économie pour mesurer le PIB.

Les composantes de la demande globale

Toute augmentation de l’une des quatre composantes de la demande globale entraîne une augmentation ou un déplacement de la courbe de la demande globale, comme le montre le diagramme ci-dessus 

La consommation

également appelées consommation, cela comprend la demande en biens durables, tels que le matériel audiovisuel, les véhicules et les biens non durables tels que les aliments et les boissons qui sont « consommés » et doivent être achetés à nouveau.

Facteurs qui influent la consommation

  • Confiance du consommateur : Si les consommateurs sont confiants quant à leur revenu futur, à la stabilité de l’emploi et à la croissance et à la stabilité de l’économie, les dépenses de consommation vont probablement augmenter. Cependant, toute insécurité de l’emploi et toute incertitude sur les revenus risquent de retarder les dépenses.
  • Taux d’intérêt : Des taux d’intérêt plus bas tendent à augmenter la consommation parce que les consommateurs achètent des biens plus importants à crédit. Si les taux d’intérêt sont bas, il est alors moins coûteux d’emprunter. Les consommateurs empruntent principalement pour acheter des maisons, ce qui est l’un des achats les plus importants et des taux d’intérêt plus bas signifie des versements hypothécaires moins élevés, ce qui permet aux ménages de dépenser davantage pour d’autres biens.
  • Dette à la consommation : Si un consommateur a beaucoup de dettes, il est peu probable qu’il en achète davantage, car il devrait d’abord payer ses dettes. Le faible endettement des consommateurs augmente la consommation et la demande globale.

Investissement

Il s’agit des dépenses en biens d’équipement, telles que les installations et les nouveaux bâtiments, destinées à produire davantage de biens de consommation à l’avenir. L’investissement comprend les dépenses en fonds de roulement telles que les stocks de produits finis et semi-finis. Les dépenses d’investissement au Royaume-Uni représentent entre 16 et 20% du PIB chaque année. 77% de cet investissement provient d’entreprises du secteur privé telles que British Airways, le reste étant dépensé par le gouvernement, par exemple pour la construction de nouvelles écoles ou pour l’amélioration des réseaux de chemins de fer ou de routes. L’investissement a des effets importants sur l’offre et constitue également une composante importante de la demande globale. Une petite partie des dépenses d’investissement correspond à la variation de la valeur des stocks. Les producteurs peuvent constater que la demande est supérieure à la production ou que la demande est plus faible que prévu et inférieure à la production actuelle (auquel cas la valeur des stocks augmentera).

À lire aussi  Biens substituables et biens complémentaires

Dépenses de gouvernement

Il s’agit des dépenses sur les biens et les services fournis par l’État, y compris les biens publics et les biens de valeur. L’évolution de l’économie et les priorités politiques du gouvernement ont une incidence sur les dépenses que le gouvernement dépensera chaque année. Les dépenses publiques en biens et services représentent environ 17 à 20% du PIB, mais cela tend à sous-estimer la taille réelle du secteur public de l’économie. Premièrement, certaines dépenses sont consacrées à l’investissement et un montant non négligeable est affecté aux paiements versés par l’État providence.

Exportation des biens et services

Les exportations vendues à l’étranger constituent un apport de demande (une injection) dans notre flux circulaire de revenus et de dépenses, qui s’ajoutent à la demande globale. Les exportations nettes correspondent à la différence entre les exportations et les importations, et cette composante peut également être des importations nettes si les importations sont supérieures aux exportations.

Demande globale et niveau de prix

Il existe plusieurs explications à une relation inverse entre la demande globale et le niveau de prix dans une économie :

Baisse des revenus réelles

À mesure que le niveau des prix augmente, la valeur réelle des revenus des personnes diminue et les consommateurs sont moins en mesure d’acheter les articles qu’ils veulent ou dont ils ont besoin. Si au cours d’une année, tous les prix avaient augmenté de 9% alors que votre revenu en argent restait le même, votre revenu réel aurait diminué de 9%.

La balance commerciale

Selon la balance commerciale, une hausse au niveau du pays Z pourrait faire baisser les prix des biens et services produits à l’étranger, entraînant une chute des exportations et une hausse des importations.

Conclusion

Voila un article en ligne sur la demande globale. Si vous pensez que avons manquer quelque chose a propos de ce sujet, merci de nous laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *