Qu’est ce qu’une économie d’échelle?

L’économie d’échelle est défini comme une baisse des coûts moyens à long terme due à une augmentation de la production. Cela signifie essentiellement que le coût de production par unité diminue lorsque vous produisez plus d’unité. Par exemple, si nous produisons un jeu vidéo, la création du jeu a un coût unique et lorsque nous produisons plus de copies du jeu, le coût d’unité du jeu diminue donc ici on dit qu’on à réaliser une économie d’échelle. Les économies d’échelle sont essentielles car cela signifie que plus les entreprises grossissent, plus elles deviennent efficaces.

Types des économies d’échelles:

La production d’échelle a une incidence importante sur les coûts de production. Tous les producteurs constatent que les coûts  peuvent être réduit en augmentant la production. C’est la raison pour laquelle les producteurs sont plus désireux d’augmenter la taille ou l’échelle de production. En cour de développement, le producteur peut tirer partie de l’émergence d’économie d’échelle. Ces économies sont généralement classées en deux types:

  • Economie interne.
  • Economie externe.

Economie interne:

Lorsqu’une entreprise élargit son échelle de production, les économies qui lui reviennent sont connues sous le nom d’économies internes. Les économies interne sont celle qui sont ouvertes à une seule usine ou à une entreprise, indépendamment de l’action des autres entreprises. Ils résultent d’une augmentation de l’échelle de la production de l’entreprise et ne peuvent être atteints que si la production augmente. Elles ne résultent d’aucune invention, mais sont dues à l’utilisation de méthodes de production connues qu’une petite entreprise n’est pas rentables. Les économies internes naissent au sein d’une entreprise du fait de sa propre expansion, indépendamment de la taille et de l’expansion de l’industrie dans son ensemble. Il convient de noter que les économies internes sont simplement dues à l’augmentation de l’échelle de production. Les types de l’économie d’échelle internes sont les suivants:

Economie technique:

Les économies techniques sont celles qui résultent pour une entreprise de l’utilisation de meilleures machines et techniques de production. En conséquence, la production augmente et le coût par unité de production diminue. Ils se présentent de trois manières différentes: premièrement, lorsque une production à grande échelle doit être entreprise de meilleures techniques peuvent être adoptées. Deuxièmement, plus la machine est grosse, plus elle est économique. Troisièmement, les économies résultent également du lien entre les processus et la spécialisation.

Economie de gestion:

Ces économies découlent de la création de départements spécialisés ou de la spécialisation fonctionnelle. Ils résultent également de la délégation de questions routinières et détaillées à des subordonnés. des économies peuvent être réalisées; lorsque la production augmente, les spécialistes peuvent être davantage employés. Une grande entreprise peut diviser ses grandes départements en des différents sous-départements. et chaque département peut être placé sous le contrôle d’un expert.

Economie financière:

Ces économies découlent du fait qu’une grande entreprise a un meilleur crédit et peut emprunter à des taux plus avantageux. Ses actions bénéficient d’un marché plus large qui encourage un investisseur potentiel. Les exigences des banques en matière de crédit des grandes entreprises peuvent être satisfaites facilement. Une grande entreprise est capable de mobiliser beaucoup à des taux moins élevés. D’abord, les investisseurs ont davantage confiance dans les investissements dans les grandes entreprises bien établies. Puis, les actions et les débentures d’une grande entreprise peuvent être déboursées ou vendus facilement et rapidement sur le marché des actions.

Economie à risque:

Plus la taille d’une entreprise est grande, plus ses pertes sont susceptibles d’être réparties entre ses différentes activités conformément à la loi des moyennes (Une grande entreprise peut répartir les risques et peut souvent les éliminer). Une grande entreprise produit un grand nombre d’articles et de différentes variétés, de sorte que la perte d’un produit peut être compensée par le gain d’un autre. La diversification lui offre de la force et de la stabilité et la rend moins vulnérable aux changements de fortune commerciale.

Economie de travail:

Une grande entreprise emploie un grand nombre de travailleurs. Par conséquent, chaque personne peut être employée dans le travail auquel elle convient le mieux. En outre, une grande entreprise est mieux placée pour attirer des experts spécialisés dans le secteur. De même, la spécialisation permet de gagner du temps et encourage de nouvelles inventions. Tous ces avantages réduisent les coûts de production.


Economie externe:

Les économies externes sont les économies qui reviennent à chaque société membre à la suite de l’expansion de l’industrie dans son ensemble. Une expansion du secteur pourrait conduire à la disponibilité de matières premières, d’outils et de machines nouveaux et moins chers, ainsi qu’à la découverte et à la diffusion de connaissances techniques supérieures. En outre, à mesure que l’industrie se développe, des revues spécialisées peuvent apparaître pour aider à découvrir et à diffuser des connaissances techniques. En outre, avec l’expansion de l’industrie, certaines entreprises spécialisées pourraient bien devenir des «déchets». L’industrie pourrait alors les vendre à bon prix. Ainsi, l’entrée d’entreprises qui élargissent la taille du secteur peut permettre à toutes les entreprises de produire à moindre coût. Les économies externes ne sont pas la propriété particulière d’une entreprise en particulier. Ils sont connus de tous et partagés par tous. Ces économies sont généralement disponibles pour une industrie localisée, où certains développements confèrent des avantages communs à toutes les entreprises, tels que les avantages du transport spécialisé, etc..

À lire aussi  La mondialisation, avantages et inconvénients

Economie de centralisation:

Lorsqu’un certain nombre de sociétés sont situées au même endroit, toutes les sociétés membres tirent des économies communes. Ces économies ont trait aux avantages découlant de la disponibilité de travailleurs qualifiés, de l’amélioration des facilités de transport et de crédit, de la stimulation des améliorations, des avantages tirés des industries auxiliaires, etc. Les entreprises éparses ne peuvent pas profiter de telles économies.

Economie d’information:

Ces économies font référence aux avantages que toutes les entreprises du secteur tirent de la publication de revues spécialisées et techniques et d’institutions de recherche centrales. Les économies d’information peuvent résulter des efforts collectifs des différentes entreprises. Premièrement, une entreprise individuelle peut ne pas être en mesure de dépenser des sommes énormes en recherche.

Economie de désintégration:

Lorsqu’une industrie se développe, il devient possible de scinder certains des processus repris par des firmes spécialisées, par exemple, un certain nombre de filatures de coton situées dans une localité donnée peuvent avoir l’avantage d’une installation de calandrage.

Les causes des économies d’échelle:

Les économies d’échelle existent lorsqu’une entreprise accroît sa production et voit ses coûts moyens à long terme diminuer. Dans une situation comme celle-là, être plus gros aide une entreprise. Si une entreprise grossit, ses coûts chutent, ce qui la rend plus rentable que les petites entreprises.

La spécialisation du travail et du machines:

Une des raisons des économies d’échelle est la spécialisation du travail et des machines. Quand les entreprises sont petites, il est difficile pour elles de se spécialiser. Les travailleurs individuels pourraient avoir à faire de nombreux travaux différents. Cela les empêcherait de simplement faire un travail et de devenir extrêmement habiles à ce travail. Lorsque les entreprises sont petites, elles sont moins susceptibles de pouvoir se payer des machines spécialisées. D’un autre terme, Les entreprises produisant à grande échelle emploient un grand nombre de travailleurs. Cela permet aux entreprises de se spécialiser en scindant des tâches en tâches plus petites. Ces tâches individuelles sont assignées à des ouvriers séparés. Et si  une entreprise n’a pas les moyens d’acheter des machines spécialisées, elle doit se contenter de machines plus génériques qui ne seront pas aussi efficaces pour un travail donné.

Pouvoir de négociation:

Les grandes entreprises sont bien placées pour négocier de meilleurs résultats telles que avec les fournisseurs, les syndicats, les institutions financières et le gouvernement. Lorsqu’elles achètent des matières premières, les grandes entreprises peuvent obtenir de meilleurs rabais commerciaux en achetant en gros. Ils peuvent négocier des salaires plus bas parce que les gens sont désireux de travailler dans de grandes entreprises même avec des salaires bas (pas inférieurs au salaire minimum bien sûr). Les institutions financières telles que les banques sont plus disposées à offrir des prêts à taux d’intérêt réduit aux entreprises bien établies produisant à grande échelle.


Conclusion:

Voila un article gratuit a propos les économies d’échelles. Merci de consulter notre article sur les déséconomies d’échelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *