C’est quoi la dette souveraine ?

La dette souveraine est ce que le gouvernement d’un pays doit. Cela signifie la même chose que dette national, dette de pays ou dette publique, car le mot “souverain” signifie gouvernement national. Il fait souvent référence à ce que le pays doit à ses créanciers extérieurs. Pour cette raison, il est souvent utilisé de manière interchangeable avec la dette publique.

Comment fonctionne la dette souveraine ?

La dette souveraine est construite de deux manières : l’un au niveau national et l’autre en empruntant à des organisations internationales comme la banque mondiale.

Dette intérieur (domestique)

Pour financer des initiative de développement dans le pays, les gouvernements émettent des obligations qui sont ensuite achetées par les prêteurs nationaux, qui reçoivent à leur tour des intérêts. La meilleure chose à propos de ces obligations souveraines est qu’elles sont pratiquement considérées comme sans risque. Dans la tourmente, les pays peuvent augmenter les impôts ou simplement imprimer plus d’argent pour rembourser leurs prêteurs.

Dette extérieurs (internationale)

Les prêteurs internationaux prêtent principalement à des pays qui ne sont pas en mesure de collecter des fonds sur leur territoire en raison de leurs antécédents de défaut. En cas de défaillance, les prêteurs renégocient les conditions de remboursement. ces pays sont souvent confrontés à des problèmes tout en augmentant leur dette.

Mesure de la dette souveraine 

Mesurer la dette souveraine se fait différemment selon les pays. La mesure de la dette souveraine dépend de qui fait la mesure et pourquoi ils le font. Par exemple une notation qui à était réalisée pour les entreprises et les investisseurs ne mesure que la dette empruntée par les créanciers commerciaux. Cela signifie qu’il n’inclut pas l’argent emprunté à d’autres gouvernements, à la Banque mondiale et à d’autres institutions financières internationales.

À lire aussi  Qu'est ce que les taux de changes flottants ? fonctionnement, avantages et inconvénients

Dans le même temps, l’Union européenne limite le montant total qu’un pays de la zone euro est autorisé à emprunter. Cela signifie que l’UE applique des restrictions plus larges pour mesurer la dette souveraine. L’UE inclut la dette des administrations locales et des États.

Exemple

Les notations et les performances de la dette souveraine dépendent en grande partie des systèmes économique et politique du pays émetteur. Par exemple, les bons du Trésor émis par le gouvernement des États-Unis sont considérés comme une valeur refuge en période de turbulences sur les marchés internationaux. La crise de la dette de Grèce est un exemple des problèmes qui peuvent surgir dans l’économie d’un pays si ce dernier n’est pas en mesure de servir les paiements liés à sa dette.

Conclusion

Voila un article en ligne sur la dette souveraine. Merci d’avoir consulter notre article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *