Les facteurs de production: Terre, travail, capital, entrepreneur

Tout ce qui est utilisé dans la production d’un produit s’appelle ses intrants. Par exemple, pour produire du blé, un agriculteur utilise des intrants tels que la terre, un tracteur, des outils, des semences, du fumier, de l’eau et ses propres services. Toutes les entrées sont classées en deux groupes: les entrées primaires et les entrées secondaires. Les intrants primaires ne rendent que des services, tandis que les intrants secondaires sont fusionnés dans le produit pour lequel ils sont utilisés.

Exemple:

Dans l’exemple ci-dessus, le sol, les tracteurs, les outils et les services de l’agriculteur sont des intrants primaires car ils ne rendent que des services tandis que les semences, le fumier, l’eau et les insecticides sont des intrants secondaires car ils sont fusionnés dans le produit pour lequel ils sont utilisés. Ce sont les intrants primaires qui sont appelés facteurs de production. Les intrants primaires sont également appelés intrants factoriels et les intrants secondaires sont appelés intrants non factoriels. Alternativement, la production est prise à l’aide de ressources pouvant être classées en ressources naturelles (terre), en ressources humaines (travail et entrepreneur) et en ressources manufacturées (capital).

Les facteurs de production

Tous les facteurs de production sont classiquement classés dans les quatre groupes suivant:

Capital naturel : terre

Il fait référence à toutes les ressources naturelles qui sont des dons gratuits de la nature. Par conséquent, la terre inclut tous les dons de la nature disponibles à l’humanité en surface, tels que sols, rivières, eaux, forêts, montagnes, mines, déserts, mers, climat, pluies, air, soleil, etc.

Capital physique : le travail

Les efforts humains faits mentalement ou physiquement dans le but de gagner un revenu sont appelés travail. Ainsi, le travail est un effort physique ou mental de l’être humain en cours de production. La compensation accordée aux ouvriers en échange de leur travail productif est appelée salaire (ou compensation des employés). La terre est un facteur passif alors que le travail est un facteur actif de production. En réalité, c’est le travail qui est en coopération avec la terre qui permet la production. La terre et la main-d’œuvre constituent également les principaux facteurs de production, car leurs disponibilités sont déterminées plus ou moins en dehors du système économique lui-même.

Le capital matériel :

Tous les biens synthétiques utilisés pour la production ultérieure de richesses sont inclus dans le capital. Il s’agit donc d’une source de production matérielle. Alternativement, toutes les aides à la production artificielles, qui ne sont pas consommées elles-mêmes, sont qualifiées de capital. C’est le moyen de production produit. Exemples: machines, outils, bâtiments, routes, ponts, matières premières, camions, usines, etc.. Une augmentation du capital d’une économie signifie une augmentation de sa capacité de production. Logiquement et chronologiquement, le capital matériel provient de la terre et du travail et a donc été nommé « travail stocké ».

Entrepreneur

Un entrepreneur est une personne qui organise les autres facteurs et assume les risques et les incertitudes liés à la production. Il engage les trois autres facteurs, les réunit, les organise et les coordonne de manière à générer un profit maximal. Par exemple, A.B qui prend le risque de fabriquer des téléviseurs sera appelé un entrepreneur. Un entrepreneur agit en tant que patron et décide du fonctionnement de l’entreprise. Il décide dans quelle proportion les facteurs doivent être combinés. Quoi et où il va produire et par quelle méthode. Il est vaguement identifié avec le propriétaire, le spéculateur, l’innovateur ou l’inventeur et l’organisateur de l’entreprise. Ainsi, entrepreneuriat est un trait ou une qualité appartenant à l’entrepreneur. Certains économistes pense qu’il n’y a fondamentalement que deux facteurs de production: la terre et le travail. La terre qu’ils disent est appropriée aux dons de la nature par le travail humain et l’entrepreneur n’est qu’une variété spéciale de travail. La terre et le travail sont donc des facteurs primaires, tandis que le capital matériel et l’entrepreneur sont des facteurs secondaires.

L’argent n’est pas un facteur de production

Pourquoi n’incluons-nous pas l’argent comme l’un des facteurs de production? N’est-ce pas une sorte de capitale? La banque fédérale de réserves affirme que dans ce cas, elle ne classe pas en tant que capital, car il ne s’agit pas d’une ressource productive. Nous pouvons utiliser de l’argent pour acheter du capital, c’est à dire des appareils qui aident à produire des objets. Cependant, l’argent lui-même ne produit rien. Vous ne pouvez pas utilisez un billet de 50€ pour enfoncer un clou dans du bois ou transporter une cargaison. L’argent n’est que le facilitateur du commerce, mais ce n’est pas une ressource productive en soi.

À lire aussi  Tous ce qui concerne l'équilibre du marché

Disponibilité des biens et services

La disponibilité des biens et services est en parallèle avec la disponibilité des facteurs de production. Nous utilisons ces facteurs de production pour fabriquer et livrer les biens et services. Considérons la chemise en coton d’un homme. Nous cultivons le coton sur le sol, qui utilise de l’eau et d’autres ressources. La terre et l’eau sont deux ressources limitées. Nous aurions pu utiliser ces ressources pour faire pousser différentes culture. Les ouvriers qui coupent le coton et confectionnent la chemise dans l’usine sont des ressources en mains-d’ouvre limitées. Ils auraient pu, par exemple, passer leur temps de travail à abattre des arbres. Les machines et les outils de l’usine de chemise sont des ressources en capital limitées.

Conclusion

Voila un article en ligne sur les facteurs de production. Merci d’avoir consulter notre article.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *