La concurrence pure et parfaite

La concurrence pure et parfaite est une structure de marché dans laquelle un grand nombre d’acheteurs et de vendeurs sont présent, il sont tous intéresser de l’achat et la vente des produits homogènes à un prix unique prévalant sur le marché. En d’autre terme, la concurrence parfaite est également appelé concurrence pure, qui existe lorsqu’il n’y a pas de concurrence directe entre les entreprises, c’est à dire tous les entreprises vendent des produit identiques contre des prix uniques.

Les caractéristiques du marché concurrentiel parfait:

Un marché concurrentiel est un marché caractérisé par de nombreux acheteurs et vendeurs. Les vendeurs vendent des produits homogènes ou similaire au même prix du marché. Dans cette structure du marché, les entreprises ont la liberté d’entrer et sortir du marché. On vous présente les caractéristique du marché concurrentiel parfait:

Des produits homogènes/similaires:

Cette caractéristique signifie que dans un marché parfaitement concurrentiel, il n’y a pas de différentiation des produits. Il n’est pas facile de distinguer la production d’un vendeur à un autre. Les consommateurs prennent les produits comme des substitue proches et ne font donc pas de distinctions entre les vendeurs.

D’un autre terme, chaque entreprise concurrente propose des produits homogène, de sorte qu’aucun individu n’a de référence pour un vendeur en particulier. Le sel, le bois, le charbon, etc. font partie des produit homogènes pour lesquelles les clients sont indifférents et les achètent à celui qui les facture moins cher. Ainsi, une augmentation des prix laisse le client s’adresse à un autre fournisseur.

Liberté d’entré et de sortie:

La liberté d’entré et de sortie signifie que toute entreprise peut entrer ou sortir du marché sans aucunes barrière. Les nouvelles entreprises peuvent participer librement à la vente du produit ou du service et les entreprises existantes peuvent également quitter le secteur à leur guise.

D’un autre terme, la concurrence pure et parfaite sont libre d’entrer et sortir sur du secteur, cela signifie que si une entreprise subit des pertes énormes en raison de la concurrence intense dans le secteur, elle est de quitter ce secteur et de commencer ses opérations commerciales dans n’importe quel secteur qu’elle le souhaite. La liberté d’entrée et de sortie implique que les entreprises réalisent normaux à long terme.

Grand nombre d’acheteurs et de vendeurs:

Dans un marché concurrentiel parfait, il existe de nombreux acheteurs et vendeurs, bien qu’il n’y ait pas de spécification de la taille supposée du nombre. Cependant, le nombre d’acheteurs devrait être suffisamment important pour qu’un acheteur unique puisse ne pas influencer la demande du marché. Pour mieux expliquer, la part d’un seul acheteur dans la demande du marché est insignifiante.

Le nombre de vendeurs devrait également être suffisamment important pour qu’une seul entreprise n’influence pas l’offre sur le marché. Cela implique qu’un seul acheteur ou un seul vendeur ne peut pas influer sur le prix du marché et finissent par être les preneurs de prix.

À lire aussi  Cours sur le cycle d'exploitation [PDF]

Le coût de production est le seul coût:

Il n’y a pas de coût de transport, c’est à dire engager pour transporter de marchandises d’un marché à un autre. C’est une condition essentielle de la concurrence pure et parfaite, car le produit homogène doit avoir le même prix sur l’ensemble du marché. Si les coûts de transport sont ajoutés, les prix peuvent différer.

D’un autre terme, sur un marché concurrentielle, il est supposé que les entreprises n’engagent pas d’autres coûts sauf les coûts de production. Les entreprises ne sont pas tenues d’engager d’autres coûts tels que les coûts de publicité/transport.

Équilibre à long terme de la concurrence pure et parfaite:

A long terme et avec l’entré de nouvelles entreprises dans l’industrie, le prix du produit diminue sous le fait de l’augmentation de l’offre de production. Les entreprises continuent à entrer dans l’industrie jusqu’à ce que le prix soit égale au coût moyen, de sorte que les entreprises ne réalisent que des bénéfices normaux. Les courbes de coûts à court terme qui se situent au point le plus bas de la courbe de coûts moyens à long terme n’incitent pas à quitter le secteur. Les entreprises continueront à quitter le secteur jusqu’à ce que le prix soit égal au coût moyen, de sorte que les entreprises restantes ne réaliseront que des bénéfices normaux.

Les bénéfices normaux, également connus sous le nom de rentabilité économique égale ou supérieur à zéro, qui incluent les bénéfices versés à l’entrepreneur (inclus dans le coût total, pour l’apport de ressources rares et la prise de risques), et le coût total est égal au revenu total. Une entreprise réalisant des bénéfices normaux restera dans l’industrie.

Résumé générale:

  • Une entreprise parfaitement compétitive est dite “preneur de prix“,  ce qui signifie qu’elle doit accepter le prix d’équilibre. Si une entreprise parfaitement concurrentielle essaie de facturer même un faible montant plus que le prix du marché, elle serait incapable de réaliser des ventes.
  • La concurrence pure et parfaite se produit lorsque il y a beaucoup de vendeurs, ce qui facilite l’entré et la sortie des entreprises. Dans ce cas, les produit son identiques d’un vendeurs à un autre et que les vendeurs sont des preneur de prix.

Conclusion:

Voila un article gratuit sur la concurrence pure et parfaite et ses conséquences.. Merci d’avoir consulter notre article.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *