C’est quoi la récession économique ?

La récession économique est la phase de stagnation de l’activité économique, de contraction du cycle économique, de surproduction de biens par rapport à la demande, de taux de chômage plus élevés qui ont entraîné une réduction de l’épargne des ménages et des dépenses, et le gouvernement incapable de faire face certaine économie et cumul de l’inflation, taux d’intérêt plus élevés, produits de base plus élevés, balance des paiements plus élevée et déficit budgétaire plus élevé, entraînant une crise économique.

Types de récession économique 

Selon la nature de l’occurrence, la récession peut être classée en trois catégories, à savoir:

  • La récession de boom et de récession qui survient après le boom économique et se caractérise par une inflation plus élevée, des prix des matières premières plus élevés, des taux d’intérêt plus élevés, etc..
  • Une récession de bilan survient lorsqu’il y a une chute drastique des revenus des entreprises, suivie d’une baisse de la valeur de l’actif de l’entreprise et de l’augmentation des emprunts des entreprises.
  • La dépression est une situation caractérisée par une stagnation prolongée des activités économiques et une reprise de l’économie en dépit de plusieurs interventions gouvernementales.

Exemples de récession économique 

Il y avait quelques exemples sur la récession économique. Dans cette partie de notre article, on va vous présenter certains exemples :

Exemple 1

Un bon exemple est la grande récession. La croissance du PIB à été négative pendant quatre trimestres consécutifs au cour des deux derniers trimestre de 2008 et deux premier trimestres de 2009. La récession a débuté au premier trimestre de 2008 lorsque le PIB a diminué de 2,2%. L’économie à perdu 14 000 emplois en janvier 2008, qui est la première pertes importante des emplois depuis 2003. C’est un autre signe que la récession était déjà en cours. Contrairement à la plupart des récessions, la demande de logements a d’abord ralenti. De ce fait, la plupart des experts ont pensé que la bulle immobilière est terminer et que la récession n’a pas encore commencer. Voici les conséquences :

  • Le chômage à augmenter de 12% en 2009.
  • Les prix des logements ont connus un chute de 10%.
  • Perte des postes d’emplois.

Exemple 2

En 2001, la croissance du PIB des Etats-Unis à diminuer de 0.4%. C’était un exemple de récession de courte durée. La chute du PIB est principalement due à la baisse de confiance des consommateurs à la suite des attentas du 11 septembre. Cependant, ces types de situations économiques ne sont pas de nature permanente. La récession n’a duré que quelques mois.

À lire aussi  C'est quoi l'inflation? causes et conséquences

Comment bénéficier de la récession ?

  • En période de récession économique, le coût des emprunts reste faible, en raison du faible pouvoir d’achat, la banque centrale réduit le taux d’intérêt afin de relancer l’économie. Ainsi, une bonne entreprise peut opter pour un prêt d’entreprise à un faible taux. Cela également peut s’appliquer aux clients de détail, car l’individu peut opter pour un prêt immobilier ou un prêt automobile et les frais d’intérêt seraient moins élevés.
  • Le scénario économique est également reproduit sur le marché boursier. L’indice se négocie à une valorisation plus faible, la plupart des investisseurs restant à l’écart du marché. Mais au contraire, il existe une poignée d’investisseurs avisés qui mettent leur argent en réserve et se négocient à la valorisation la moins chère. Ainsi, du point de vue de l’investissement, une récession économique est positive pour les investisseurs.

Limites de récession économique 

  • Les récessions enlèvent des niveaux d’activité économique normaux. Le PIB du pays diminue, ce qui implique la détérioration du revenu individuel.
  • Le revenu réel d’un individu ou d’une entreprise a tendance à ralentir. En raison du taux de salaire plus bas suivi d’un taux de chômage plus élevé, le revenu individuel a tendance à diminuer. La diminution globale du revenu des ménages réduit les dépenses par tête et affecte la production des entreprises.
  • L’élargissement du déficit budgétaire est un phénomène courant de récession.
  • Le taux d’intérêt en vigueur dans l’économie a tendance à baisser au fur et à mesure que la banque centrale l’abaisse, de manière à maintenir l’activité bancaire à des niveaux optimaux, suivie d’une liquidité accrue.
  • Une diminution des ventes de produits à forte marge est une autre limite du récession économique.

Conclusion

Voila un article en ligne sur la récession économique. Si vous pensez que nous avons manquer quelque chose a propos de ce sujet, Prière de nous laissez un commentaire ci-dessous. Merci

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *